Divers

 

Déforestation : disparition définitive de la forêt naturelle , brûlée ou arrachée pour faire place à des terres cultivées ou des pâturages

Voici une représentation de la déforestation qu'exerce l'Homme qui ne fait que satisfaire son envie (non son besoin) de surexploiter dans le but de s'enrichir...  Pourquoi parler de déforestation alors que le sujet porte sur l'agriculture ? Eh bien tout simplement parce que l'on a arraché des arbres pour cultiver...

 

Voilà une carte qui nous montre les reliefs qui favorisent ou non l'agriculture et une autre qui nous montre les zones agricoles. On comprend maintentant ce qui succède aux arbres...

 

 

                                                                                   (carte tirée du site http://troisiemec.oldiblog.com)

 

(carte tirée du site http://troisiemec.oldiblog.com)

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES ENGRAIS 

Un peu comme un produit dopant, l'engrais chimique peut faire gagner en volume un produit issu de la terre par l'enrichissement de cette dernière.

 

 

Cette substance, qui a pourtant l'air inoffensive peut s'avérer "dangereuse" pour l'environnement.

Pour prospérer, la terre a besoin d'Azote (N), de potasse (KOH) mais aussi de phosphates, c'est la raison pour laquelle on utilise les engrais.

Les besoins de la terre ont longtemps été satisfaits avec  les déjéctions animales par exemple, et donc avec les engrais dits "naturels", mais de nos jours, le développement de l'agriculture intensive et de l'agriculture extensive, provoque l'appauvrissement de la terre. Les engrais étaient à la base une sorte de complément qui auraient aidé la terre à récupérer ce qu'elle avait perdu avec l'usure. Pourtant, de nos jours, les engrais sont devenus des substances utilisées dans un but productiviste...

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE BRÛLIS

 

Définition : C'est l'action qui consiste à brûler une forêt ou un champs dans le but de pouvoir le cultiver.

(Photo représentant la pratique du brûlis aux Etats-Unis tirée de http://www.nwrc.usgs.gov/prairie/firecol.htm)

Tout comme l'engrais, le brûlis peut être considéré comme un fertiligène. En effet, après avoir été incendié, un champs se trouve plus fertile grâce à "un transfert de fertilité".

Le sol perd malgré tout une grande partie de sa matière organique, c'est pourquoi cette méthode n'est que provisoire, on ne peut cultiver un champs brûlé que pendant trois ans environ.

Cette méthode temporaire provoque l'érosion des sols, car le délais passé, la parcelle de terre brûlée est inutilisable : une autre parcelle est incendiée.

De nos jours aux Etats-Unis, le brûlis est peu utilisé.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×