Créer un site gratuitement Close

Les différentes formes d'agriculture et leurs causes

I) Les différentes formes d'agriculture et leurs causes

 

 

 

 

a) L'agriculture intensive :

C'est en Californie que l'on retrouve le plus l'agriculture intensive. La Californie est un état de l'ouest des États-unis où cette activité est un secteur prospère. En effet, dans cet état il existe ce que l'on appelle des « Vallées » (Valley) ; par exemple La Vallée de Salinas qui se trouve au sud de San Francisco et de Silicone Vallée où l'agriculture est très pratiquée.

 

A Salinas, c'est la culture de la laitue qui domine dans les champs puisque 80% de la laitue produite aux États-Unis provient de Salinas, vallée parcourue par le fleuve Salinas.

Cette Vallée se fait aussi appeler, grâce à son dynamisme agricole, « America's salad Bowl » (Le Saladier de l'Amérique).

Pour donner des valeurs chiffrées, la Californie exporte environ dix-neuf milliards de dollars de produits agricoles par an dans le monde et en exporte en Europe plus d'un milliard de dollars par an. Autrement dit, la Californie serait, si elle avait été un pays le sixième exportateur mondial. 

Ce dynamisme agricole Californien peut être expliqué par plusieurs techniques modernes :

  • les techniques de pointe (par exemple l'utilisation de digues, de réservoirs et de barrages mis en place par le Corps des Ingénieurs Militaires des États-Unis).

  • La production en abondance et diversifiée (on cultive des laitues, des tomates, des brocolis, des amandes, des figues, des noix, des pistaches etc. ...).

  • La surface agricole permet aux agriculteurs, sur plusieurs petites surfaces, de cultiver en masse, c'est l'agriculture intensive.

  • L'utilisation de fertiligènes tels que les engrais qui sont des substances pouvant être chimiques, et dans ce cas, elles sont conçues dans le but de d'enrichir le sol de tout ce dont peut avoir besoin pour que la culture soit abondante.

Tous ces critères font que la Californie se retrouve au cinquième rang économique.

b) L'agriculture extensive

L'agriculture extensive est un système de production agricole qui ne maximise pas la productivité du sol pratiquée le plus souvent sur des vastes étendues. Elle se caractérise par des rendements à l'hectare relativement faible. Cette agriculture s'oppose à L'agriculture intensive caractérisée par des rendements très élevés et dont la forme extrême est l'agriculture hors sols.

De nos jours, c'est l'agriculture extensive que l'on rencontre le plus aux États-Unis. Ce type d'agriculture se pratique sur des terrains usés par l'érosion ou ayant une accessibilité limitée à l'eau. On utilise le plus l'agriculture extensive à cause de l'agriculture intensive et de ses ravages (par exemple : l'érosion des sols).

L'agriculture intensive ne pouvant plus être pratiquée sur des terrains « abîmés », on a choisi d'utiliser un autre type d'agriculture : l'agriculture extensive.

C'est à l'ouest des États-Unis que l'on retrouve le plus ce type d'agriculture. Si l'on prend par exemple l'Utah, qui est un état de l'ouest des États-Unis, on apprend que l'agriculture présente est extensive. L'élevage bovin y est pratiqué en majorité mais on trouve aussi quelques cultures de céréales, de légumes etc. ...

Dans cet état de 219 932 km² situé à l'est du bassin du Grand Lac Salé le climat est steppique.

c) L'agriculture vivrière (ou de subsistance)

Agriculture vivrière (ou de subsistance) : agriculture dont les productions végétales et animales sont destinées pour l’essentiel à nourrir les paysans eux-mêmes et leur famille.


L'agriculture de subsistance est le troisième type d'agriculture le plus fréquemment trouvé aux États-Unis.

En effet, de nos jours on trouve encore des «fermes familiales» tenues en général par des fermiers mais il arrive parfois que l'on trouve des universitaires qui, à leurs heures perdues, s'improvisent agriculteurs.

Les récoltes de ces « petits agriculteurs » ne sont pas destinées à être vendues mais bien à être consommées par leur ménage.

Certains font le choix de reprendre la ferme familiale, d'autres en mettent une en place à cause des OGM et des engrais qui effraient beaucoup de personnes.

La consommation de leurs produits les rassure car leurs récoltes sont dites «Bio» : en effet, dans ce type de cultures il n'y a pas d'utilisation de produits chimiques.

 

d) Récapitulatif des raisons pour lesquelles ces types d'agriculture sont utilisés

  • L'agriculture intensive : ce type d'agriculture est utilisé dans un but lucratif c'est généralement une production de masse qui est faite. En effet, ce sont les produits agricoles issus de l'agriculture intensive qui sont le plus exportés. Dix-neuf milliards de dollars sont exportés par an dans le monde, dont environ un milliard vont vers l'Europe. Les Européens consomment donc un peu plus de 5% de produits agricoles Américains. En dehors des exportations, les États-Unis utilisent aussi leurs produits agricoles pour les consommateurs américains.

  • L'agriculture extensive : Elle est utilisée dans un but lucratif, tout comme l'agriculture intensive. Même si ses rendements sont moins importants, c'est celle que l'on retrouve le plus, puisqu'elle est en quelques sortes moins exigeante que l'agriculture intensive.

  • L'agriculture vivrière (ou de subsistance) : C'est un type d'agriculture bien particulier qui ne produit ni en masse, ni dans un but lucratif, mai dans le but de nourrir un ménage avec des aliments sains, fruits de leur labeur. Ainsi, les petits agriculteurs luttent à leur façon contre les OGM, les pesticides, et contre les engrais chimiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site